Le LEM

Le LEM
Accueil
 
 

20 janv.18:30
 

Mireille Delmas-Marty, qui a enseigné le droit à l’Université (Lille II, Paris XI et Paris I), est titulaire de la chaire « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit » au Collège de France. Elle est notamment l’auteur des Forces imaginantes du droit (4 vol. parus au Seuil, 2004-2011), de Libertés et sûreté dans un monde dangereux (Seuil, 2009).
Elle est membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

 

L'audition portera sur son dernier ouvrage: Résister, responsabiliser, anticiper (Seuil janvier 2013).

 

Ce livre est né d’une interrogation sur le rôle du droit face aux effets de la mondialisation. D’un côté, celle-ci renforce l’humanisme juridique par le développement international des droits de l’homme, la reconnaissance des biens publics mondiaux, l’affirmation d’un droit humanitaire et d’une justice pénale internationale. Mais de l’autre, elle le menace par le durcissement du contrôle des migrations, l’aggravation des exclusions sociales, la multiplication des atteintes à l’environnement, la persistance des crimes internationaux les plus graves ou les risques d’asservissement engendrés par les nouvelles technologies. À force d’être invoquée à tort et à travers sans être pour autant mieux appliquée, la ritournelle humaniste, n’annonce-t-elle pas, en réalité, la mise à mort de l’humanisme juridique ?
À moins d’inventer un nouvel humanisme, ou plutôt de se projeter dans l’avenir en faisant le pari, utopique mais réaliste, qu’il est possible d’humaniser la mondialisation autour de trois objectifs : résister à la déshumanisation, responsabiliser ses acteurs, anticiper sur les risques à venir. Tel est l’esprit qui anime ce livre de combat.